A Annaba, le salon Batimex 2024 célèbre “le bâtiment durable et performant”

0
A Annaba, le salon Batimex 2024 célèbre "le bâtiment durable et performant"
Google Actualites 24H Algerie

Le Salon international du bâtiment et de l’aménagement (Batimex) aura lieu du 24 au 27 janvier 2024 à l’hôtel Sheraton à Annaba.
“Innovation des solutions constructives pour un bâtiment plus durable et performant” est le thème choisi pour cette troisième édition du salon, organisé par Eleven Event (ex-Nova Creatis).


“En 2023, pour la deuxième édition du salon, nous avons eu plus de 6000 visiteurs. Lors de la première édition, le nombre des visiteurs était de 1500. Donc, l’augmentation est de 300 %.  40 % des visiteurs étaient des professionnels en BTP, 33 % du grand public et 26 % des étudiants. Le nombre des exposants est passé de 55 en 2022 à 75 en 2023, une hausse de 36 %. Cette année, nous avons 80 exposants. Même le nombre des conférences a augmenté, passant de 13 en 2022 à 22 en 2023. Nous avons le même nombre cette année. Les conférences sont destinées aux professionnels, aux étudiants en archictecture et en urbanisme et aux bureaux d’études”, a détaillé Nadir Filali, directeur exécutif du salon, lors d’une conférence de presse au Legacy Luxury Hotel, à Hydra, à Alger, mardi 16 janvier 2024.


Six pays participent au Batimex 2024 dont la Chine, la Turquie, la Suisse et la Syrie. “32 secteurs d’activités seront présents lors du salon. Il s’agit, entre autres, du matériel et outillage du bâtiment, de la promotion immobilière, du revêtement extérieur et intérieur, de la domotique, de la décoration…C’est un salon diversifié qui prend de l’ampleur. C’est un salon national et international qui ne cesse de s’accroître. La surface retenue à l’hôtel Sheraton ne suffit plus pour accueillir tous nos exposants. Nous demandons un palais d’exposition à Annaba. Annaba est la quatrième ville du pays, un véritable carrefour économique”, a-t-il ajouté.


“Nous allons axer sur l’export et l’investissement en Afrique”

Batimex se décline en expositions, en conférences, en rencontres B2B et en workshops.  “Pour les rencontres B2B, nous avons invité six ambassadeurs africains du Nigéria, du Sénégal, de l’Ouganda, du Zimbabwe, de la Tanzanie et du Cameroun. Des rencontres auront lieu entre ces diplomates et des opérateurs économiques algériens pour étudier toutes opportunités qui seront offertes. Nous allons axer sur l’export et l’investissement en Afrique. Des exposants présents au Salon exportent déjà vers l’Afrique. BMS Electric, notre partenaire, exporte déjà vers neuf pays du continent”, a souligné Nadir Filali soulignant “la bonne qualité du produit algérien”.


Les organisateurs disent avoir exigé de la nouveauté et de la qualité pour les exposants du Batimex 2024.   L’Intelligence artificielle et ses applications dans la construction et l’efficacité énergétique dans le bâtiment seront parmi les thèmes évoqués lors des conférences prévues au Batimex 2024.


Partenaire de l’événement, Akli Amrouche, architecte urbaniste, directeur de la revue “Vies de Villes”, cofondateur de la start up  Warchatic, a, de son côté, annoncé la venue d’architectes et de designers algériens établis à l’étranger comme Djamel Klouche, Chafik Gasmi, Amar Lounès, Chafik Zerrouki, Yasmine Dechouk et Toufik Guerroudj. “Les architectes de la diaspora s’intéressent de plus en plus à l’Algérie et entendent contribuer à son développement. Nous avons besoin de leur compétence. En Algérie, il existe peu d’architectes qui savent réaliser des hôtels cinq étoiles, des palaces, des bâtiments de luxe. C’est un savoir-faire particulier, pointu”, a-t-il dit lors de la même conférence de presse.


“Une plateforme exceptionnelle pour les architectes”

L’Association nationale des architectes (ANA) participe, selon son président, Ahmed Bouzidi, pour la première fois au Batimex. “Il s’agit pour nos adhérents d’élargir leurs réseaux, de faire des rencontres avec des opérateurs économiques, de proposer des solutions pour le bâtiment. Ce salon est une plateforme exceptionnelle pour les architectes offrant une multitude d’opportunités pour étendre les horizons professionnels. “, a-t-il noté.


“L’ANA entend réunir toutes les capacités, toutes les idées et toutes les expériences pour traiter des questions liées à la profession et aux métiers de l’architecture, des possibilités mais aussi des sérieuses difficultés auxquelles nous sommes confrontés et que nous devrions résoudre ensemble”, est-il précisé sur le site de cette association, lancée fin 2021.


Nadir Filali a annoncé qu’un magazine sera produit à la faveur du salon, Bati’Mag, qui sera riche “en articles approfondis sur le secteur de la construction, en informations utiles et en interviews”. Il a salué le soutien de certains partenaires et sponsors du salon à l’image de -Conseil National de l’Ordre des Architectes (CNOA), de l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (APRUE) et de BMS Electric, fabricant d’accessoires et de d’appareillage électrique.

Article précédentDjezzy révolutionne les communications numériques avec le lancement de son offre Legend
Article suivantA Kampala, Ahmed Attaf appelle à saisir la CPI contre Israël en raison des “crimes commis à Ghaza”

Laisser un commentaire