Iran: le président Raïssi toujours introuvable après un “accident” d’hélicoptère

1
Iran: le président Raïssi toujours introuvable après un "accident" d'hélicoptère
Google Actualites 24H Algerie

Des recherches intenses se poursuivent dans le nord-ouest de l’Iran pour retrouver l’hélicoptère transportant le président Ebrahim Raïssi, victime d’un “accident” dans la région de Jofa, province d’Azerbaïdjan oriental.

Le ministre de l’Intérieur, Ahmed Vahidi, a décrit les conditions météorologiques défavorables rendant les recherches difficiles après un “atterrissage brutal” de l’appareil. À bord se trouvaient également le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, le gouverneur de la province et le principal imam de la région.

Deux des trois hélicoptères de la délégation ont atterri sans encombre à Tabriz. L’évolution de la situation, suivie de près à l’international, notamment aux États-Unis, reste incertaine plusieurs heures après l’accident.

Des prières pour la santé du président ont été diffusées à la télévision d’État, et des équipes de secours, équipées de drones et de chiens de sauvetage, sont sur place. Le vice-président Mohammad Mokhber se rend à Tabriz pour gérer la situation.

Avant l’accident, Raïssi avait inauguré un barrage avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliev et exprimé son soutien aux Palestiniens.

M. Raïssi, qui a le titre d’ayatollah, est président de la République islamique depuis près de trois ans.

Considéré comme un conservateur, il avait été élu le 18 juin 2021 dès le premier tour d’un scrutin marqué par une abstention record pour une présidentielle et l’absence de concurrents de poids.

M. Raïssi est sorti renforcé à l’issue des législatives qui se sont tenues en mars, premier scrutin national depuis le mouvement de contestation qui a secoué l’Iran fin 2022.

Article précédentPrésidentielle du 7 septembre : Louisa Hanoune candidate du PT
Article suivantTebboune rend hommage aux jeunes maîtrisant les technologies modernes et jaloux de leur patrie

1 commentaire

Laisser un commentaire