Global Gas Outlook du GECF : « D’ici 2050, la demande de gaz naturel devrait augmenter de 34 % »

1
Global Gas Outlook du GECF :
Google Actualites 24H Algerie

Le Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) a présenté la 8ème édition du rapport Global Gas Outlook 2050 (Perspectives mondiales du gaz 2050), jeudi 29 février 2024, en marge du 7ème sommet du GECF, au Centre international des conférence (CIC) Abdellatif Rahal, à Club des pins, à Alger. Le document donne un aperçu de l’avenir du gaz naturel jusqu’en 2050 dans le monde.


« En tant que rapport phare annuel mondialement reconnu, le Global Gas Outlook 2050 met en lumière l’évolution des tendances du marché de l’énergie, fournit des prévisions et des analyses essentielles à long terme et transmet les décisions politiques et d’investissement », est-il précisé.
Le gaz naturel, selon le GECF), devrait continuer à jouer un rôle important dans le mix énergétique mondial jusqu’en 2050 et au-delà.
« Cette source d’énergie polyvalente est appelée à rester indispensable pour les décennies à venir. D’ici 2050, la demande de gaz naturel devrait augmenter de 34 %.  Sa part dans le mix énergétique mondial passera de 23 % actuellement à 26 % », est-il annoncé. 


« Réduction des émissions de gaz à effet de serre »

Le rapport Global Gas Outlook 2050, qui étudie les perspectives dans 136 pays,  prend en compte les préoccupations écologiques. « L’utilisation du gaz naturel, en tant qu’hydrocarbure le plus propre, présente de nombreux avantages à multiples facettes, contribue de manière significative à la réduction de la pollution intérieure et de la déforestation, tout en améliorant la qualité de l’air. De plus, il joue un rôle essentiel dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et offre un soutien de secours essentiel aux sources d’énergie renouvelables variables et intermittentes », est-il relevé.
« Le gaz naturel est notamment un ingrédient essentiel dans la production de produits pétrochimiques et d’engrais, garantissant ainsi la sécurité alimentaire. Cette source d’énergie polyvalente est appelée à rester indispensable pour les décennies à venir », est-il ajouté.


Le GECF précise que le Global Gas Outlook 2050 présente « une vision convaincante de la demande de gaz naturel et de l’expansion du commerce », alignée sur les efforts mondiaux visant « à parvenir au développement durable et à relever les défis du changement climatique ». « Selon ce rapport, le gaz naturel, en tant que partenaire stratégique des sources d’énergie renouvelables, est sur le point de jouer un rôle central dans la promotion de transitions énergétiques justes, ordonnées et équitables », est-il encore noté. 

Article précédentGECF: Début de la réunion ministérielle extraordinaire préparatoire du Sommet d’Alger
Article suivantForum des pays exportateurs du gaz d’Alger : Le ministre iranien du pétrole appelle à « la dépolitisation du marché de l’énergie »

1 commentaire

Laisser un commentaire