Loi de Finances 2023: Hausse sensible du budget de la défense nationale

0
4,1% de croissance économique en Algérie en 2023
Google Actualites 24H Algerie

Le budget consacré à la défense nationale a augmenté de 100 % dans la loi de Finances 2023, adoptée mardi 22 novembre par l’APN.


Ce budget est passé de 10 milliards de dollars en 2022 à près de 22 milliards de dollars en 2023, soit 3 186 milliards de dinars, comme mentionné dans la loi de finances 2023 (PLF 2023). En 2022, le budget de la défense nationale était de 1300 milliards de dinars. Avec près de 21 milliards de dollars, le secteur de finances intervient en seconde position, suivi de celui de l’éducation nationale.


Selon l’agence APS, le PLF 2023 prévoit un taux de croissance de 4,1%, une inflation de 5,1%, des exportations de 46,3 milliards de dollars, des importations de près de 37 milliards de dollars et des réserves de change de 59,7 milliards de dollars.


La hausse du budget de la défense nationale s’explique, selon les observateurs, par la volonté des autorités de moderniser le fonctionnement et les équipements des forces armées et d’augmenter les capacités opérationnelles des unités de l’ANP. 


“Optimisation des capacités de combat”


En février 2022, le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-Major de l’ANP, a évoqué l’importance de “la modernisation des forces armées” algériennes.


“Je tiens à souligner que l’optimisation des capacités de combat de l’ANP constitue un centre d’intérêt permanent pour le haut commandement qui œuvre, sans relâche, conformément aux orientations de M. le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, à moderniser l’ensemble des composantes de nos forces armées et à promouvoir leur professionnalisme, notamment dans ce domaine sensible, à savoir celui des transmissions, des systèmes d’information et de la guerre électronique, comme il veille à la maîtrise des technologies modernes et ambitionne de parachever l’édification d’une base industrielle solide, en termes de prise en charge de tous types de moyens de communication en les hissant aux niveaux escompté”, a-t-il déclaré, lors d’une visite à l’Établissement central de rénovation du matériel des transmissions à El-Harrach à Alger.


Au top 5 des armées les plus puissantes d’Afrique et de la région arabe, l’ANP doit faire face à des menaces de plus en plus importantes dans la région du Sahel saharien en raison de la présence de groupes armés et de réseaux internationaux de criminalité (narcotrafiquants, trafiquants d’armes et de produits prohibés, contrebande, etc). Les unités de l’ANP participent aussi à des manœuvres militaires, notamment avec la Russie, pour augmenter la capacité à lutter contre les groupes terroristes. 


“Assainir le pays du fléau du terrorisme”


Le 16 novembre 2022, le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha a déclaré à Constantine que le renouveau et le développement socio-économique de l’Algérie sont des objectifs “d’une grande noblesse”, dont la réalisation “nécessite l’établissement d’un environnement serein, de stabilité, de sécurité et de quiétude”.


“Un objectif que l’Armée Nationale Populaire œuvre à atteindre, aux côtés de tous les autres secteurs de sécurité, à travers la poursuite de la conjugaison des efforts visant à assainir définitivement notre pays du fléau du terrorisme; ce qui nécessite de réunir tous les facteurs à même de concourir au renforcement de nos capacités dans tous les domaines», a-t-il dit.
Selon le site algérien spécialisé Menadéfense (https://www.menadefense.net/

MENADEFENSE – All about defense from Marrakech to BengladeshLa guerre en Ukraine a été un véritable banc de test pour l’industrie militaire mondiale, d’abord soviétique et russe qui a été mise à l’épreuve dès le début du conflit ensuite avec l’afflux d’équipements occidentaux ce sont beaucoup de ces derniers qui ont connu le feu pour certains et un conflit de haute intensité pour d’autres avec des résultats généralement …www.menadefense.net

), une partie du budget sera consacré à “l’extension de la vie de certains équipements stratégiques qui ont bouclé dix ans (S-300, Su-30) et le financement de nouvelles acquisitions de Russie ou d’ailleurs, des acquisitions qui rentrent dans le cadre du renouvellement des équipements obsolètes et de la modernisation de l’armée”.
“Il faut s’attendre à la signature de gros contrats. La visite prévue en Russie par le Président Tebboune (avant la fin de l’année 2022) pourrait en faire partie. Ces acquisitions, si elles sont programmées, couvriront une période allant de cinq à dix ans”, a précisé le site. 

Article précédentMondial du Qatar 2022 : Belle prestation tunisienne face au Danemark
Article suivantLe FSB russe affirme avoir déjoué un attentat ukrainien contre le gazoduc «South Stream»

Laisser un commentaire