Tebboune: priorité au secteur des startups dans le développement économique national

0
Tebboune exprime ses attentes pour le 7e Sommet du GECF à Alger
Google Actualites 24H Algerie

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a exprimé ce 05 décembre à Alger, à l’occasion de la Conférence africaine des startups (African Startup Conference), sa ferme volonté politique de développer les domaines de l’innovation et de relancer les startups.

Ces dernières représentent un enjeu majeur dans les priorités nationales énoncées dans son programme ambitieux, visant à accélérer le développement économique en mobilisant toutes les ressources nécessaires pour structurer ce secteur prometteur et soutenir les porteurs de projets à chaque étape de leur parcours.

Le Président a souligné les mesures et initiatives déjà entreprises, mettant en avant la valorisation de la formation dans des spécialités liées aux startups, avec la création d’écoles spécialisées et la mise en place de liens entre les centres de formation et de recherche d’une part, et le monde de l’entrepreneuriat d’autre part.

En outre, le Président Tebboune a mis en lumière les plans visant à accompagner et incuber des projets innovants, notamment la création de pôles technologiques, le lancement d’une plateforme dédiée à la recherche, au développement et à l’innovation ouverte, ainsi que la mobilisation d’espaces, en particulier au sein des universités, pour la domiciliation des startups. Des mécanismes spéciaux de financement et des facilités ont également été mis en place pour encourager ces initiatives.

Le chef de l’État a salué les résultats remarquables obtenus ces dernières années dans le secteur de l’économie de la connaissance et des startups en Algérie. Cet écosystème national, catalyseur de l’initiative et de l’innovation, a conduit à des avancées significatives en termes de création de startups, positionnant l’Algérie en leader continental.

Cette dynamique qualitative est appelée à s’accélérer davantage avec les réformes économiques profondes entreprises pour améliorer le climat d’investissement et des affaires au cours de la prochaine période.

Article précédentLa question palestinienne: Sami Kleib estime que « la solution des deux Etats » n’est plus possible
Article suivantClimat: la dernière décennie a été la plus chaude de l’histoire

Laisser un commentaire